10 CONSEILS POUR LA BONNE PRÉPARATION D’UN CHANTIER

1.

Si vous construisez une maison ou une extension, la première chose à faire est de faire réaliser une étude de sol.

Celle-ci permet de connaître la nature du sol, sa résistance, comment construire les fondations et à quelle profondeur.


Vous devez commander L’étude d’avant-projet – G2AVP(AVant Projet). Elle permet, en corrélation avec le projet et la géologie locale, de définir le type de fondations à adopter, les conditions générales de terrassement, la présence de nappe phréatique et de façon générale à identifier les risques géotechniques majeurs (argiles, pente, remblais, avoisinants...).


Si vous souhaitez réaliser une surélévation, il faut prévoir une étude des fondations de la maison existante et parfois une étude de sol.

Image
Image

2.

Aujourd’hui, vous devez construire suivant la règlementation thermique en vigueur.

Si vous vous voulez construire une maison neuve, vous allez devoir réaliser une étude thermique qui confirmera que les matériaux utilisés pour construire sont conformes aux nouvelles lois.


Si vous réalisez une extension et/ou une surélévation, l’étude thermique n’est pas toujours obligatoire mais, dans tous les cas, vous devrez suivre la réglementation thermique en vigueur en ce qui concerne l’isolation, l’appareil de chauffage, la performance énergétique des fenêtres.


Pour une rénovation de bien existant ayant plus de 2 ans d’existence, vous devez suivre les recommandations du gouvernement qui indiquent les performances énergétiques minimales.

3.

Si votre projet nécessite des ouvertures de mur porteur ou des reprises sous les fondations (reprise en sous œuvre), vous devez faire appel à un bureau d’étude d’ingénierie (ingénieur béton), afin de pouvoir déterminer les sections de métal nécessaires ou les mises en oeuvre pour que cela ne s’écroule pas.

Image
Image

4.

Si la surface de votre maison avec son extension ou celle de votre maison neuve est inférieure à 150m2 de plancher, vous n’êtes pas obligé de passer par un architecte pour déposer votre permis de construire ou votre déclaration de travaux.

Au delà de 150m2 de plancher, vous êtes obligé de passer par un architecte diplômé par le gouvernement.


Nous vous conseillons dans tous les cas de figure de passer par un architecte.

5.

Une fois que vous disposez de l’étude de sol, du bilan thermique et de l’étude de l’ingénieur, vous pouvez maintenant consulter des entreprises, mais pas avant.

Tous ces éléments que vous avez réunis, au préalable, vont permettre à l’entreprise de construction de vous établir un devis qui sera précis et juste.


Le choix de l’entreprise


L’entreprise qui n’est juste « pas cher », oubliez là !


Vous allez au devant d’ennuis : dépôt de bilan, défaut d’assurance décennale, travaux supplémentaires exorbitants, incompétence des ouvriers, travail dissimulé, etc.


Les bonnes entreprises se situent dans la même gamme de prix. Ce sont les coûts de la masse salariale, les frais fixes, etc. qui peuvent faire la différence de prix entre deux entreprises compétentes.


Attention s’il existe un trop grand écart entre 2 devis, posez-vous les bonnes questions du genre : est-ce les mêmes prestations ? Les mêmes matériaux ? Les mêmes matériels ?


Voici un exemple de prestation dite de 2 manières différentes :

  • Fourniture et pose d’un radiateur eau chaude en acier PRIX 400 €
  • Fourniture et pose d’un radiateur en acier de type 22 blanc - 2000 W inclus tête thermostatique, purge et sortie réglable PRIX 600 €
Image
Image

La 1ère est vague comme description de prestation, on ne sait pas ce que l’on achète.


La 2ème prestation est claire, on a le type de radiateur, sa matière, sa puissance de chauffe et la tête, sortie et purge sont fournies et posées avec le radiateur.


Il y a une différence de prix de 200 € entre les 2.


En fait, il faut lire les devis et les comprendre de manière à pouvoir faire son choix en ayant conscience de ce que l’on signe.


Le coût approximatif de la rénovation complète d’un bien varie de 1 200 à 2 000€ HT/M2.


Le coût approximatif de la construction neuve varie de 2 000 à 3 000€ HT/M2.


Ces prix peuvent être plus ou moins élevé suivant les matériaux choisis, le système constructif, le coût des fondations, des structures métal pour les ouvertures de murs porteurs, etc.

6.

Vous avez choisi votre entrepreneur, maintenant vous devez vérifier qu’il a bien une assurance décennale.

Demander à votre entrepreneur de vous fournir son attestation d’assurance décennale et civile. Vous pouvez téléphoner ou écrire une lettre à son assurance pour lui demander s’il est à jour de ses cotisations et s’il a bien une assurance pour l’année en cours. (Un écrit est mieux qu’une parole).

Image
Image

7.

Vous vous dites, chouette, on y va. Eh bien non !

Il vaut mieux prendre une assurance dommage/ouvrage qui vous couvrira en cas de problème pendant et après la réalisation du chantier.


Cette assurance n’est pas obligatoire si vous construisez pour votre propre compte. Si vous construisez pour le compte de quelqu’un d’autre, elle est obligatoire.


Renseignez-vous auprès des compagnies d’assurance ou auprès de votre entrepreneur qui lui en connaît peut être une.

8.

Vous êtes le client, par conséquent vous êtes le Maitre d’Ouvrage.

Si vous ne connaissez rien au bâtiment, demandez à votre architecte de piloter les travaux ou à une autre personne qui a une assurance décennale pour cela.


Celui qui pilote les travaux s’appelle le Maître d’Oeuvre.


Son rôle est de contrôler que l’entreprise réalise les travaux suivant les Directives Techniques Unifiées (DTU), les règles de l’art, les plans, vérifie le prix des prestations complémentaires lors de la réalisation du chantier.


Vous pouvez aussi vous dire que vous allez vous passer de maître d’œuvre car cela grève votre budget.


Nous vous le déconseillons car, sachez que si vous n’avez pas de maître d’œuvre, vous devenez LE MAÎTRE D’ŒUVRE ET VOUS EN AVEZ LA RESPONSABILITÉ.

Image
Image

9.

Choix de matériaux.

Le moins cher est du bas de gamme donc peu solide, peu durable.

Le milieu de gamme est généralement solide et durable, si vos produits sont achetés auprès de grandes enseignes spécialisées.


L’entrepreneur peut vous aider dans vos choix. L’architecte ou le maître d’œuvre choisi peut également le faire.


Si vous choisissez des fenêtres en aluminium, elles doivent être absolument à rupture de pont thermique de qualité.


Malheureusement la fabrication française de fenêtre en aluminium est telle qu’elle a un coût important.


Ne choisissez jamais le bas de gamme pour tous les matériaux qui vont être utilisés pour votre construction, j’insiste sur ce point.


Votre entrepreneur vous doit le conseil, n’hésitez pas à lui poser des questions sur la qualité des matériaux utilisés.

10.

Vous avez vos plans, vos études, l’entreprise, le financement, vous pouvez démarrer le chantier ? Eh bien pas encore !

Prévoyez un budget complémentaire de plus ou moins 10% du montant des travaux, aussi bien pour la rénovation que pour le neuf car, pour la rénovation, des surprises se présenteront et, pour le neuf, vous changez parfois d’avis une fois la prestation exécutée.


C’est ce qu’on appelle les travaux supplémentaires ou TS. C’est en rénovation que l’on a le plus de TS car plein de choses sont invisibles.


Maintenant vous êtes prêt pour signer votre devis et vous lancer dans la grande aventure des travaux.


Petite info pour vous mesdames : vous aurez des retombées de poussière pendant 2 à 3 mois après les travaux, sachez le.

Image
Image

Lexique

Architecte : Personne qui s’occupe du dessin de votre maison, de la disposition des pièces, de leur volume, du dépôt du permis de construire ou de la déclaration de travaux, du descriptif technique, de l’aménagement des pièces, etc... Depuis 2007, les architectes DIPLOMES D’ETAT n’ont plus que 5 ans d’études et n’ont pas le droit de faire de la maitrise d’œuvre. Cependant ils peuvent obtenir une habilitation dans une grande école d’architecture (nommée HMONP) pour le faire, contre une mise en situation professionnelle de 6 mois et 150H de cours en alternance.


Ingénieur structure ou béton : Personne qui s’occupe de tous les calculs de charge afin de déterminer le dimensionnement des éléments constructifs, du métal, des structures en métal ou bois pour les poutres, poteaux, fondations, etc...